SagaTel, conseil en télécommunications et applications en réseaux

En 1968, la FCC a pris la décision historique de forcer AT&T à accepter la connexion de terminaux externes sur son réseau. Ainsi était lancée la déconcentration des télécommunications.

Dans les années 1990, la presse avait surnommé les fondateurs de Sagatel « les 3 mousquetaires ».
C’est dans ce contexte qu’en 1980, trois cadres du CNET ont ainsi décidé d’être pionniers et de fonder le premier cabinet de conseil dédié à ce marché naissant des acteurs intéressés par une perspective différente de l’administration monolithique qu’était la DGPT en France.

Intéressés par les défis intellectuels, les trois polytechniciens que la presse avait surnommés « les 3 mousquetaires », seront de toutes les innovations et des bouleversements économiques : attribution des licences aux nouveaux opérateurs, apparition des mises en concurrence sur le marché des entreprises, analyses technico-économiques de l’interconnexion et développement de la régulation, transformation des réseaux vers IP.

Aujourd’hui Setec IS conserve l’esprit pionnier de SagaTel.

En 1980, cela voulait dire créer un nouveau type de prestations dans le secteur des télécommunications. En 2006, au moment où SagaTel rejoint le Groupe Setec, être pionnier c’est par exemple aider :

  • l’ARCEP (l’autorité de régulation française des télécommunications) à appréhender les enjeux du WiFi et en particulier les réseaux Mesh
  • la Ville de Paris à déployer un service WiFi sur 400 de ses sites
  • les Régions PACA et Pays de la Loire, ou encore le CEA à mettre en place des réseaux à Très Haut Débit (1 Gigabit/s et au delà) pour des services de visioconférence en haute résolution, éventuellement en IPv6.

Cet état d’esprit se retrouve dans le S final de Setec IS.

Voir aussi : A propos de Setec IS