Virtualisation et industrialisation des postes de travail informatiques

Les tendances du Cloud et de la Virtualisation conduisent tous les fournisseurs à rebaptiser leurs technologies avec un de ces mots magiques, pour faire miroiter une industrialisation de la gestion des PC. Malheureusement, à abuser des mots  on ne sait plus toujours comment les analyser, les positionner et donc les utiliser pour gérer efficacement son parc de postes de travail et d’applications. Pour rajouter à la confusion, un certain nombre de mythes sont prévalants, basés sur une compréhension imparfaite des OS Windows (mais aussi Linux ou Mac).

Nous allons essayer de faire un tri pédagogique et de dissiper un certain nombre de nuages.

App Stores : la nouvelle référence

En effet, qui ne voudrait pas bénéficier dans son entreprise de la facilité des App Stores dédiés au Grand Public ? Deux clics, un mot de passe et l’application est installée. Mieux, on change de terminal (l’ancien est cassé ou j’ai acheté le nouveau dernier cri) et sans intervention, on retrouve ses applications avec leurs préférences.

Ce système est aussi diablement efficace, au sens des Lean Services. Plus de  40 milliards d’applications déjà installées avec 75000 personnes dans les effectifs d’Apple, soit +50000 applications par collaborateur alors que des ratios de 1 technicien support pour 100 collaborateurs circulent comme le haut de la fourchette en entreprise.

Et ce n’est pas un exploit unique puisque les chiffres de Google sont du même ordre de grandeur.

Retour sur les besoins

Les « nouvelles » approches d’industrialisation des postes de travail nous promettent de faire de grands pas dans cette direction. En effet, en matière de gestion des postes de travail, les besoins à prendre en compte sont apparemment simples :

  • Combien de temps faut-il à l’organisation pour provisionner un nouveau poste de travail pour un nouveau collaborateur, avec toutes ses applications ?
  • Si un PC fait défaut (panne, vol…)
    • combien de temps faut-il pour fournir une solution de remplacement/substitution ?
    • quel taux de fidélité aura-t-il par rapport au poste précédent (conservation des préférences, etc…)
    • De quelles ressources (nature, quantité) a-t-on besoin pour réaliser les deux points précédents, pour la préparation ou la mise en œuvre ?

Quelques mythes à briser

Maintenant, dans un monde Windows (nous ferons des a parte pour évoquer les analogies dans les univers Linux/Mac OS X), il existe au moins 5 façons de déployer une application et,  pour comprendre comment les différentes formes de virtualisation déplacent les équilibres, il faut revenir à ce signifie faire fonctionner une application sur un PC. Au passage, nous commencerons par briser quelques mythes et illusion. Programme détaillé des prochains articles.

Ce qu’il faut en retenir

Il y a de nombreuses options pour optimiser l’industrialisation de la gestion des PC Windows et leurs applications. Ces pages ne sont qu’une introduction. Si le patrimoine de votre entreprise est important (plus de 1000 PC, 100 applications), il est recommandé de se poser pour réfléchir avant de mettre en place les bases du nouveau poste de travail qui remplacera Windows XP.

 

Et aussi

  • 2 juin 2013 Illusion #3 : le programme qui gère la fenêtre s’exécute sur mon PC Avec les deux dernières techniques de déploiement, l’utilisateur ne le sait peut-être pas mais la fenêtre ou le bureau de son PC sont mis à jour par un programme qui tourne en central sur un serveur. Remote Desktop Historiquement la solution traditionnelle consiste à se rappeler que Windows NT (sur lequel sont basés toutes les versions depuis Windows 2000) est un OS […]
  • 5 juin 2013 Bonus : synthèse des méthodes de déploiements d’applications sur PC Windows En synthèse, il existe de multiples façons de déployer efficacement des applications.  De façon très synthétique, voici rappelés leurs avantages et inconvénients.   Méthode de déploiement d’application Windows Avantages Inconvénients Application Portable Self Service utilisateurFacilite tous les autres modes de déploiement Effort du développeur pour un couplage […]
  • 16 avril 2013 Les marathons de l’IT Il y a une semaine, j’ai terminé mon premier marathon. Durant ma récupération, il m’est apparu que l’expérience, aussi forte qu’elle soit, n’est pas si différente de nombreux projets IT. Pourquoi se lancer dans ce défi ? Mon objectif personnel était de retrouver la forme. En 2000, j’avais couru les 20 km de Paris en 1h40 mais depuis, chaque année apportait sa petite masse de […]