Piloter les projets d’infrastructure IT par la documentation

indispensable documentation projet

Avez-vous remarqué, comme moi, que le niveau des documentations fournies par les intégrateurs, fournisseurs de service et autres infogérants est de plus en plus bas ? Floues, basées sur le copier/coller, pas adaptées, pas didactiques, pas simples à lire par des exploitants.

Difficile de faire avancer des projets de cette façon, tout peut être remis en cause à tout moment, difficile de se poser, de prendre du recul, de réfléchir sans être dans le conflit avec ses équipes, ses clients et ses fournisseurs.

Je suis peut-être un peu « old school », mais j’aime l’écrit, j’aime que les choses soient prévisibles, claires, détaillées, simples à partager. J’aime qu’en rédigeant je puisse passer l’étape suivante à une autre équipe sans rester indispensable pour la compréhension. Pas de soucis de se faire voler son travail de la sorte, je ne sais pas vous, mais ma pile de dossiers est toujours sur mon bureau lorsque je l’abandonne pour quelques heures, ou quelques jours, pas de soucis.

Riche de ce constat, comment progresser pour que les projets ne soient pas pénalisés dans leur mise en oeuvre ? Une idée serait de ne plus utiliser de jalons de fourniture technique ou fonctionnelle dans les plannings, mais uniquement des livrables de type documentaire.

Pas question de démarrer une mise en oeuvre sans une spécification technique, pas question de valider une installation sans un plan de test, pas question d’une mise en production sans un dossier d’exploitation complet et validé. Pas question d’un changement sans détail des opérations, des conditions du succès et du retour arrière. A chaque étape, la revue documentaire permettrait de valider ce qui va se passer à l’étape suivante, que l’ensemble des parties prenantes soient informées, aient validé ce qui va être mis en place ou en production. Pas de surprise, pas de flou sur les rôles et responsabilités, pas de soucis à faire évoluer les solutions lorsque des nouveaux besoins se présentent ou qu’une mise à jour technique est nécessaire pour palier à l’obsolescence.

Qu’en pensez-vous ?

Et aussi

  • 14 octobre 2013 Bug, non grossière erreur #DLink Développer rapidement ne signifie pas faire n'importe quoi. Quand on répète que l'écriture de code informatique exige de la qualité dans le test et la documentation, ce n'est pas juste pour embêter les développeurs, c'est bien pour apporter de la valeur au produit final. L'affaire D-Link ne fera peut-être pas beaucoup de mal à la marque, mais cela met en lumière que de mauvaises […]
  • 16 avril 2013 Les marathons de l’IT Il y a une semaine, j’ai terminé mon premier marathon. Durant ma récupération, il m’est apparu que l’expérience, aussi forte qu’elle soit, n’est pas si différente de nombreux projets IT. Pourquoi se lancer dans ce défi ? Mon objectif personnel était de retrouver la forme. En 2000, j’avais couru les 20 km de Paris en 1h40 mais depuis, chaque année apportait sa petite masse de […]
  • 22 mai 2013 Mûrir une décision à plusieurs: se voir souvent pas longtemps Dans le cadre de nos missions, nos clients sont fréquemment amenés à faire des choix de solutions pour leurs investissements. La décision d’achat est en général plus stressante pour l’acheteur que pour le vendeur, surtout si cette décision est solitaire : « Et si je me trompais ? » Une méthode connue, prônée par saint Ignace au 16ème siècle et tout à fait efficace pour asseoir une […]