Revue de l’actualité Télécom, IT & Lean

Mobilité

Video-communications

De la fiabilité au capacity planning

Lean IT

« Nouvelles » technos

Consolidation

  • Mitel s’offre Aastra : on attend de voir la fusion des gammes de postes et de serveurs d’appels)
  • Dimension Data reprend NextiraOne : « Le seconde tranche, qui concerne les entités française et italienne (environ 40% du chiffre d’affaires du groupe), est quant à elle  sujette à la réalisation de certains objectifs dans un futur proche »

Sécurité

Nostalgie

Débarrassez-vous de vos derniers postes XP

no more windows xpLes résultats d’un projet visant à faciliter le travail  en équipe multi-sites confirment que l’utilisation depuis un poste Windows Seven d’un serveur de fichier Win2008 R2 ou plus est tout à fait acceptable même si ce serveur est hébergé à plusieurs milliers de kilomètres. Avec de telles performances,  pourquoi ne pas supprimer tous les serveurs de fichiers locaux pour centraliser les données sur les datacenters centraux ?

Lire la suite

2012 du côté des sociétés du CAC 40

Au moment de dresser un bilan qualitatif de l’année écoulée, une manière de procéder par échantillon consiste, par exemple, à se focaliser sur les réalisations pour les grands groupes côtés au CAC40.

  • Dans ce segment d’entreprises, l’année a débuté par la fin du chantier d’amélioration Lean Six Sigma de la planification des Front Office de l’accueil téléphonique d’un grand réseau bancaire. Résultats plus que satisfaisants puisque démontrant  une fois de plus que les flux téléphoniques ont un haut degré de prévisibilité (avec des méthodes et de la peine) et donc que l’on peut « ingénierer » la qualité de service aux clients.
  • Sans aucun rapport, les semaines suivantes nous ont conduites à analyser les dépenses télécoms qu’un grand groupe industriel sur son périmètre France.  Le volume (+5000 sites) demande quelques outillages et surtout du savoir-faire  puisque preuve a été apportée, que malgré des tableaux de bord construits par d’autres fournisseurs, nous pouvions encore identifier des pistes de rationalisation des inventaires et des contrats.
  • Autre contexte, autres enjeux. Un industriel d’échelle mondiale a fait appel à Setec pour guider le développement de la Téléprésence / Visio HD à mettre en place pour son comité exécutif. Objectif : réduire les déplacements tout en augmentant la proximité du management. La gestion des déploiements fournisseurs a montré quelques rebondissements inattendus.
  • A la même période, chez une autre entreprise de même stature, Setec finissait le suivi du déploiement d’un WAN international, avec des liens Gigabits pour les centres de R&D mondiaux, rencontrant un peu plus de maturité, côté fournisseur.

La deuxième partie de l’année débutait par des projets qui ne sont pas tous finis aujourd’hui, échelle de grands groupes oblige.

  • Un industriel nous conduisait à réfléchir à la façon d’assurer un Service Desk d’échelle mondiale, à des coûts adaptés aux marchés locaux. Au passage, notre contribution intégrait des évolutions de process dues à la définition du nouveau poste  de travail (Windows 7).
  • Dans le registre Datacenter, un groupe de services débutait la consolidation  de ses hébergements (en propre ou externalisés) sur un ensemble unique (deux datacenters interconnectés) et s’équipait  avec une nouvelle solution de cœur de réseaux.
  • Enfin, un groupe financier qui a déjà migré vers  la ToIP se préparait à la convergence de ses infrastructures Cisco vers une nouvelle plateforme CUCM 9 pour +50.000 utilisateurs.

Si le CAC40 n’est pas l’alpha et l’oméga de l’activité économique en France, le bilan est finalement plutôt rassurant car il montre que les entreprises ont repris leurs investissements pour être capables, à l’avenir, de se déployer plus vite, à plus grande échelle.

Prochain focus : l’innovation

Windows 8 en 2013 : si les entreprises bénéficiaient de Win7+ pour être (un peu) Lean ?

Les premiers résultats commerciaux commencent à tomber et les analystes sont déçus par les ventes de Windows 8. Toutefois l’état des finances de Microsoft étant sans commune mesure avec celui de la plupart des sociétés, Setec IS ne se soucie pas pour ce fournisseur. Il ne faudrait donc pas lire cet article comme une incitation à acheter Microsoft, mais à réfléchir sur le niveau de performances de votre parc de PC.
Il y a maintenant 8 ans, j’auditais un système d’information d’une entreprise d’environ 3000 personnes. Je découvrais que dans leur migration vers Windows XP, il y avait eu quelques excès de zèle dans la mise en place de certains réglages. Un en particulier avait focalisé mon attention. En raison de la configuration adoptée, tous les collaborateurs devaient patienter 30 secondes devant leur micro-ordinateurs à chaque démarrage. Il n’y avait pas moyen d’en profiter pour faire autre chose car il fallait cliquer sur un bouton pour que l’initialisation s’achève. Mes interlocuteurs ne comprenaient pas mon emportement pour faire changer ce « détail ». Je leur démontrais que ces 30s perdues par chacun tous les matins correspondaient au final à 3 ETP (Equivalent Temps Plein, refaites le calcul pour vous en convaincre). Sans leur dire, je pratiquais déjà les méthodes Lean qui visent et utilisent en particulier :

  • la réduction des pertes de temps
  • le maintien de performances constantes
  • le respect et la motivation des collaborateurs par des outils de travail adaptés

Après ce détour, venons-en à Windows aujourd’hui. Setec IS a basculé sur Windows 7 depuis plus de 3 ans puis généralisé les disques SSD. Concrètement, nous profitons :

  • De temps de démarrage de 5s pour un ultrabook en veille, 20s maximum pour un redémarrage après Update Système
  • Des recherches de fichiers grandement facilitées
  • Un nombre d’écrans bleu réduit à un niveau jamais atteint auparavant, signes soit d’un problème de driver ou de défaillance matérielle
  • De partages de fichiers accélérés et de synchronisation facilitant la mobilité, lorsque correctement couplé avec Windows Server 2008+

Windows n’est pas le seul à offrir ces services. Setec IS a introduit ses premiers Mac Book Air à partir de 2009 parce qu’ils étaient la première manifestation d’une nouvelle génération de terminaux capables de réellement mettre au rancart les générations précédentes.
Nous avons conscience que la conduite du changement dans une organisation de moins de 50 personnes, constituée à 100% d’ingénieurs IT n’est pas la même que pour une population de 10 000 utilisateurs non informaticiens. Mais pour avoir mené des migrations dans ce type de contexte (de la redéfinition des masters, ré-architecture AD, qualification des applications, programmation des renouvellements de parcs, mises à jour des processus supports…), elles se réalisent pour peu qu’on s’en donne la peine. L’ensemble de l’entreprise en tire ensuite bénéfice et je suis toujours un peu peiné de visiter une entreprise où je vois encore tant de vieux PC ronronnant sous Windows XP.
Il n’est pas sûr qu’il soit indispensable de mettre toutes les applications et utilisateurs au design Modern (né Métro) mais rien que pour bénéficier des postes de travail à l’état de l’art, si vous ne l’avez pas encore fait, passez à Win7+.

Engineering Windows 8 for mobile networks – MSDN

Engineering Windows 8 for mobile networks – MSDN 

This means you can reconnect your PC to a Wi-Fi network from standby in about a second –oftentimes before your display is even ready.

Voilà qui nous remplit de satisfaction pour nous être battus sur des projets concrets pour assurer la rapidité de reconnexion, côté Réseau : la rapidité fait partie de l’expérience utilisateur.

Bold predictions for 2012

Le début de l’année est pour certains observateurs l’occasion de se livrer à l’exercice des prédictions. A ce jeu, Robert X. Cringely est plutôt régulier et bien introduit (tout le monde n’a pas l’occasion d »échanger des emails avec Steve Jobs himself, cf. #1). A lire en se rappelant que dans les organisations anglo-saxonnes, le CEO est le directeur général et non le PDG unique à la française.

 

Who killed the Intel microprocessor

La semaine dernière, j’analysais la chaîne industrielle à mettre en place pour le développement du FTTH en France et il m’apparaissait comme exemple pertinent les relations entretenues entre Intel / Microsoft et les constructeurs de PC pendant la décennie 1995 – 2005.
Mais voilà que ce triumvirat commence à se tirailler sous l’effet de ce que Clayton Christensen a nommé les innovations disruptives.

Lecture recommandée : Who killed the Intel microprocessor