Rendez-vous à tous au Forum des Télécommunications 2013

Aujourd’hui se déroule Porte de Versailles le Forum des Télécommunications, le rendez-vous annuel des étudiants ingénieurs qui recherchent un premier emploi ou un stage.

C’est moins connu mais c’est aussi un lieu à visiter pour tous les professionnels du secteur Télécoms & IT qui cherchent un emploi. En effet, quoi de mieux que de profiter du rassemblement des entreprises qui recrutent ? Les décideurs chefs d’entreprises sont régulièrement sur place (ce sera encore le cas pour Setec IS mais c’était également vrai pour d’autres confrères les années précédentes) pour des échanges directs.

Alors à bientôt au Forum.

L’effet amplificateur de la spécialisation

Récemment interrogé sur ce qui faisait les particularités de Setec IS par rapport aux nombreuses SSII, l’échange oral a naturellement roulé sur notre spécialisation et les conséquences pour nos clients d’être un acteur focalisé sur les Télécom & SI. Les éléments les plus évidents ont été cités sur le champ : capacité de l’encadrement à former intervenir en cas de difficultés, poids auprès des fournisseurs, méthodes de travail et en particulier gestion de projet spécifiques à cet environnement (argument qui mériterait un autre article tant la question est à la fois d’importance et méconnue).

Par contre, j’ai oublié un point qui m’a frappé lors d’un entretien avec un candidat puis avec un responsable de filière à Télécom Paris quelques jours plus tard. Occuper une position de « niche » vous rend moins visible mais il attire à votre organisation des individus qui vous ont spécifiquement recherché, avec une certaine passion pour votre activité. Cela se lit sans peine dans leur regard. Il n’y a pas besoin de leur « vendre » le métier ou la société. Ils l’ont déjà adopté. Cela renforcera tous les autres facteurs directement perçus par les clients et sur le long terme, c’est même le facteur crucial, le facteur amplificateur de la spécialisation.

A Company That Engineers Actually Want To Work For

Par hasard, je suis tombé sur cet article américain, faisant le bilan des constats qui prévalent dans la Silicon Valley

How To Run A Company That Engineers Actually Want To Work For – Business Insider.

Malgré la différence de contexte, je pense que 8 points sur 10 au moins correspondent totalement aux pratiques de Setec en général, et de Setec IS en particulier (en tant qu’européen, nous sommes clairement plus conservateurs dans le code vestimentaire). Mais est-ce si étonnant pour la compagnie des ingénieurs ?