Déménagement infrastructures IT

Sûr d’être productif à 100% au lendemain du déménagement ?

Les baux immobiliers viennent d’être signés et le siège de votre entreprise aura déménagé dans 10 mois. C’est une annonce majeure pour les salariés. Immédiatement, le compte à rebours commence et un doute s’immisce : le dernier projet IT est loin de s’être terminé dans les temps. L’opérateur télécom a imposé ses délais en vous expliquant ses problèmes techniques, incompréhensibles pour le profane. L’exploitant des serveurs s’y est repris à deux fois pour mettre en production la nouvelle application, etc.

Les risques

Cette histoire se répète en France plusieurs fois par an et les managers, DG, DSI, SG sont à chaque fois confrontés aux mêmes risques :

  1. Devra-t-on reporter le déménagement pour des raisons « logistiques » en supportant un double loyer ?
  2. Déménagera-t-on, vaille que vaille, au prix d’une perte d’efficacité pendant et après le déménagement ?
  3. Ne risque-t-on pas de « se faire coincer financièrement » par les fournisseurs qui comprennent vite la situation ?
  4. Quelle crédibilité du management auprès des collaborateurs ?

Les opportunités

En même temps, les attentes vis-à-vis du nouvel environnement de travail sont importantes.

  • La Direction Générale a demandé à ce que le nouvel immeuble soit équipé d’une salle de téléprésence et de solutions de visio.
  • Le responsable de la téléphonie a expliqué depuis plusieurs années qu’il attend cette opportunité pour migrer vers la ToIP.
  • La production informatique veut en profiter pour revoir toute la salle informatique et déployer un nouveau SAN.

C’est donc le moment de faire le bilan et de s’organiser.

Lire la suite : quels acteurs, quelle coordination ?