Engagements mutuels

Faire appel à une société de conseil est différent d’acheter un produit : chaque mission se fait avec le client, et pas seulement pour le client.

Setec s’engage

Exemples :

  • produire les livrables en respectant les échéances,
  • respecter la confidentialité de son client,
  • être assuré comme il convient,
  • informer le client immédiatement des problèmes non anticipés ou des résistances,
  • tenir informé le client de l’état du projet en lui faisant des rapports réguliers,

Réciproquement

Le client prend aussi des engagements, pas seulement de payer les honoraires indiqués sur la proposition :

  • donner accès aux personnes et information comme convenu ou demandé,
  • apporter le soutien logistique approprié (salle de réunion, accès au réseau et Internet, etc.),
  • informer les consultants de tout changement interne affectant le projet,
  • répondre aux demandes ou appels rapidement,
  • montrer son support et le sponsorship du management interne si besoin.

Ne pas sous-estimer l’immatériel

A la différence d’un livrable ou d’une documentation, les engagements réciproques des lignes mises en valeur par l’italique sont immatériels. Pourtant ils sont souvent la clé de missions efficaces et réussies. C’est pourquoi nous y tenons, puis nous y portons attention.

Par exemple, chaque fois qu’il y a manque (ou retard) d’information réciproque (même lorsque l’intention était louable), cela implique que l’autre partie risque de s’activer en pure perte.

L’approche Lean Services que nous pronons aide à identifier ces « gâchis » pour se focaliser sur des tâches à valeur ajoutée. En pratique, dans les opérations de Setec IS, cela implique :

  • l’utilisation d’une méthodologie de référence (PRINCE2 – lien vers le référentiel de l’OGC reconnu au niveau international),
  • une séquence d’initialisation proprement menée, avec un Business Case clairement défini pour le projet (stade ébauche ou validé),
  • des réunions de travail préparées pour permettre la meilleure efficacité,
  • des moyens de communication adaptés qui réduisent au minimum les « distances » entre les membres de l’équipe projet (client et conseil confondus), ou avec la documentation (on peut faire simple mais mieux que l’email avec des pièces jointes qui font le ping-pong entre interlocuteurs…)
  • des relations de confiance qui permettent à chacun de faire état en toute transparence des manques qu’il reste à combler pour le parfait achèvement du projet, sans avoir l’impression qu’on est en train de négocier un avenant.

Merci donc de comprendre pourquoi nos propositions font référence à ces engagements mutuels : ce n’est pas pour tenter de rejeter la responsabilité, mais pour améliorer l’efficacité de notre service pour vous, nos clients.